10/23/2007

La vie moderne, un vide-parc?


Me voilà de retour à Montréal suite à un voyage de 4 jours. Seul le 4e et dernier jour de voyage fut agréable. Les jours avant, j’étais malade de stress. Le 3e jour du voyage, je devais présenter devant un auditoire universitaire (mais ça s’est bien passé malgré des trémolos dans la voix). Voilà Bobette pourquoi partir en voyage dans ce contexte n’a rien d’agréable malgré l’absence de popote et de ménage. Le cœur au galop compense à 120% l’absence de vaisselle à laver.

J’ai pris congé hier pour récupérer de ces émois. Il faisait un temps merveilleux ici : 20 oC, du soleil, un petit vent d’automne fort agréable, juste assez puissant pour soulever les feuilles mortes éparpillées sur les trottoirs et les faire virevolter avec charme. Comment rester à la maison par un temps pareil ? En matinée, je suis sortie faire des courses dans mon quartier et au retour, je me suis assise pour grignoter dans un parc adjacent au supermarché. Un superbe parc, un de ces rares parcs avec des œuvres d’art. Personne.

Ai marché vers un autre parc, plus modeste mais avec de nombreuses tables et chaises. Personne.

Et un 3e. Un grand parc avec une fontaine. 2 personnes.

C’est tout ? Ou sont les retraités ? Les jeunes mamans et leurs bébés ? Les gens qui comme moi ont pris congé ?

Ils sont chez eux. Malgré le soleil. Ils sont au centre commercial sans doute. Les retraités autonomes sont dans leurs résidences pour personnes retraitées autonomes et semi-autonomes. Ils passent beaucoup de temps au centre commercial. Les très vieux sont dans des CHSLD. Les jeunes enfants sont dans les garderies et ne sortent qu’à l’occasion. Les enfants plus vieux sont à l’école. Les jeunes mamans et les bébés ? Euh, je ne sais pas, en train de dormir ? Les 18-65 ans étudient ou travaillent.

Mmh. Je me sens nostalgique tout d’un coup. Il y a 50 ans, chaque jour de la semaine, chaque parc aurait accueilli des gens âgés, des travailleurs au repos, des jeunes mamans et des nannies et plein d’enfants d’âge préscolaire…

1 commentaire:

MissLulu a dit...

Les parcs urbains sont des beautés oubliées, servant pour la plupart du temps aux chiens et leurs maitres...
Finis le temps des baladeurs et des jeux enfantins dans les balançoires et concerts du dimanche matin....
C'était un autre temps, C'était ''hier''