11/19/2007

Il faut toujours suivre son intuition!


Samedi dernier, j'ai assisté à un mariage à l'extérieur de Montréal. Les femmes de la famille ont pensé que ce serait une bonne idée de se faire coiffer ensemble... dans un chic salon que nous ne connaissions pas du tout. Juste avant de quitter mon hôtel pour me rendre au salon, j'ai eu l'intuition que j'allais commettre une grosse erreur. Je me coiffe moi-même, avec un succès inégal mais toujours avec un résultat sobre et naturel. Je me contente de me faire couper les cheveux à bas prix par la plus adorable coiffeuse de Montréal qui connaît et respecte mes goûts. Je n'étais donc pas très ravie à l'idée de laisser ma chevelure entre les mains d'une coiffeuse inconnue ni de dépenser 50$ aveuglément. Mais solidarité oblige, j'ai suivi le plan initial. Désastre. La coiffeuse n'a pas aimé pas ma tête, c'est le cas de le dire (elle trouve bizarre qu'une femme de 37 ans n'ait jamais eu de mise en pli et hésite à se faire coiffer!), et n'a pas compris que quand je dis 'sobre, simple', ça veut dire 'sobre, simple'. Non mesdames. Je suis sortie du salon avec un énorme nid d'abeilles sur la tête, un majestueux (!) pouf foncé, une pièce montée au chocolat noir à la Marie-Antoinette. Mes compagnes ont aimé car elles ont trouvé ça RIGOLO! J'avais envie de pleurer mais elles m'ont interdit de me laver les cheveux et de me recoiffer moi-même une fois revenue à l'hôtel. Horreur, j'ai donc passé la soirée avec une trentaine d'épingles dans les cheveux. ''Oh vos cheveux, c'est intéressant comme coiffure. On dirait une geisha!'' m'a t-on dit ce soir-là. GRRRRRRR. Quel soulagement quand la soirée terminée, j'ai enfin libéré ma tête de cet étau. Et que le lendemain matin j'ai lavé mes cheveux, non sans difficultés tant la coiffeuse m'avait aspergée de fixatif. Plus jamais. Même le jour de mon propre mariage.

4 commentaires:

la chouette toquée a dit...

oh j'ai bien rigolé ! en général c'est comme ça : le jour où précisément on voudrait rester sobre patatra le coiffeur s'en mêle ! fais comme moi coupe très court tu n'auras plus de soucis lololol !

Miss Lulu a dit...

Comme je te comprend!
Aucun rouleaux, pinces, produits qui fixent, collent et domptent ma tignasse !
Le naturel et je me sens si bien !
J'ai déjà vécu un moment pareil... ou une talentueuse coiffeuse niant mon frisé naturel avait eu l'idée d'y faire une permanente...J'ai eu l'impression d'être une hybride entre le lama et la laine phentex...

La Chouette a dit...

Oui Miss Lulu, laine phentex. Telle était la texture de ma chevelure ;)

Annick ~ Boo a dit...

trop comique... je pouvais vraiment tout imaginer! La ruche d'abeille, très fifties!!! Encore en vogue dans le sud des États-Unis... mdr