2/01/2008

Vive les gentils toutous!


Un élément de la vie urbaine que j’apprécie grandement est le bon comportement des canins de ville. Rarement vais-je croiser un chien agressif en pleine ville. Peut-être est-ce que parce qu’on y choisit des races plus sociables ou parce qu’au départ, le chien a plus l’habitude de partager son territoire avec beaucoup d’humains inconnus ou est distrait par l’accumulation de stimuli urbains : voitures, autres chiens, arbres, sublimes parfums des crottes de chien dans les poubelles municipales.

Le seul mauvais souvenir de mon lieu d’enfance – là où les maisons sont grandes et les terrains immenses – consiste en ces chiens de garde qui jappaient au passage des enfants devant la maison de leur maître, sans doute parce que le maître préférait les chiens aux enfants. Je me souviens d’un chien particulièrement sournois qui avait la mauvaise habitude de briser sa chaîne et de courir après les enfants du quartier. Un jour, il attaqua même ma petite voisine, signant ainsi son propre arrêt de mort, les autorités l’ayant jugé trop dangereux pour la communauté.

Lorsque je me promène à pied dans des quartiers de banlieue ou sur une route de campagne, je suis toujours sur mes gardes, à l’affut d’un cerbère en colère surgissant de nulle part pour protéger son territoire. Ma peur est telle qu’elle me fait hésiter un déménagement à la campagne. Il me semble que là-bas, je vivrais alors confinée chez moi pour éviter de rencontrer l’inévitable molosse du voisinage.
La plupart des toutous de campagne sont pourtant si gentils... Dommage qu'un seul molosse me fasse craindre tous les chiens du quartier.

Vive donc les gentils toutous obéissants de la ville et des champs et surtout, vive leurs mâchoires inoffensives.

2 commentaires:

la fée Bobette a dit...

Un damamtien m'a sauté dessus quand j'étais petite!
Heureusement son maitre l'a attrapé au vol!
Je ne pense pas avoir peur des chiens mais c'est vrai que quelque fois , ils ont beau être derrière leur grillage.......... bbbrbrbrbrbrbrb
Mais ne gache pas une vie à l'air libre à la campagne pour un hypothétique chien que tu ne croisera peut-être pas!
Bisous

Miss Lulu a dit...

c,est tellement important de bien sociabliliser un chien des son plus jeune age, ainsi que de responsabiliser le ''maitre''....
et cela vaut aussi pour le ramassages des trucs bruns odorants laissés sur le passage de l'équipe!
Quoi de mieux qu'un chien agréable pour tout le voisinage et non d'une brute mal éduquée et d,un proprio qui ne veut pas l'avouer....le probleme etant souvent celui qui tient la laisse !