6/26/2008

Fête de quartier


Ah l’été. Le soleil, la chaleur, les oiseaux qui chantent, les fleurs, le repos, la douce brise qui passe par les fenêtres ouvertes… et la joie d’entendre les voisins QUI FONT TOUT LE TEMPS LA FÊTE derrière chez soi. Ben oui, derrière chez nous, ya une commune, oups, une coopérative mais de notre point de vue, c’est la même chose, d’autant plus que certains habitants de la commune, oups, de la coopérative, ont l’air tout droit sortis d’une manifestation hippie des années 70. C’est formidable, cette mise en commun d’énergie et de ressources pour économiser et faire la fête tous les weekends sur le terrain derrière l’habitation, au grand bonheur des voisins qui peuvent ainsi écouter (SE TAPER) la tonitruante musique festive et les conversations mélangées, se réjouir (ENRAGER) de voir ces gens faire la bamboula tard dans la nuit.

Si au moins on nous invitait. Le Grand Hibou Blond et moi nous sommes dits que si ces gens se permettent de faire autant de bruit juste derrière chez nous, dans le respect du (SANS AUCUNE CONSIDÉRATION POUR LE) voisinage, c’est que vraiment, ils veulent inviter tout le monde mais n’osent pas le demander. Aussi, à la prochaine fête, on pense traverser la clôture et se joindre à eux, sans aucune autre invitation. Bonsoir, c’est nous, la Chouette des villes et le Grand Hibou Blond, ya des restants ? On peut danser avec vous ?

Croyez-vous que ça marcherait ?

3 commentaires:

Solange a dit...

Peut-être, mais je ne suis pas sûre que ça vous plairait. Quand on n'a pas de considération pour les autres, d'habitude on n'est pas intéressant.

Miss Lulu a dit...

Eh bien je vais te dire
que moi Miss Lulu j'ai osé m'inviter a ce genre de fête chez mes voisins de devant!
Le genre de voisin très classe, très chic et très fortuné qui n'a pas seulement acheté un terrain pour y bâtir une somptueuse maison, mais qui a acheté toute le rue ainsi qu'une partie de la municipalité et s'y est installé dans le but de gérer selon sa convenance.
Je m'y suis invitée car j'arrivais pas a dormir, car le papa fortuné a acheté un lot de feux d'artifices ( bombes illégales) a ses enfants, ainsi que quelques caisses de biere ( un plein camion)et a du par le fait même payer quelques copains ( 25 minimum) bien ivres et très mal éduqués...Miss Lulu n'a pas eu droit a un craquelin, ni une biere....
Que des bétises et un regard qui tue !

Solange a dit...

Vous prenez de longues vacances madame!