6/10/2008

L'oeil américain


''Tout a été découvert, sommes-nous portés à penser dans nos moments de lassitude. Pendant ce temps-là, dehors, une exubérance à chaque seconde se renouvelle, les racines travaillent, les sources montent, les poissons fulgurent dans le torrent, les écorces crient, les feuillages se peuplent de nids, les nids répandent des chants, les gazouillis répondent à des feulements, des plaintes s’enroulent dans les creux du silence, les arbres inventent des musiques, les champs ondulent et crépitent à midi, les fleuves d’odeurs comblent des museaux, (…), tout va mourir bien sûr, tout va partir en poudre sous la terre ou dans le vent, mais tout cherche à naître encore et toujours.''
Pierre Morency, L'oeil américain, Boréal/Seuil, 1989, 364pp.

3 commentaires:

Solange a dit...

On pourrait penser que tout a été écrit et pourtant rien que sur les blogues on peut voir les mêmes choses dites de façons différentes.Le monde est en continuel renouvellement.

Miss Lulu a dit...

Une roue qui tourne
un bal qui jamais ne s'achève...
Une ronde, une danse folle.
Et qui sait juste pour une rumeur diverses personnes la façonne selon leur manière de voir et répandre la nouvelle, donc pour la vie, elle se fait et refait a un détail près.
évolue et et modifie son visage a son rythme.

Gilles et Renée a dit...

J'ai connu Pierre Morency, il y a fort longtemps alors qu'il avait une émission hebdomadaire à la radio de Radio-Canada (Québec). J'étais impressionné par ces connaissances et surtout par sa poésie pour décrire les oiseaux dont je ne commencais à peine à m'y intéresser.
Gilles